Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Bolivar Jourdain, Agence immobilière PARIS 75019

L'actualité de CENTURY 21 Bolivar Jourdain

Le square Bolivar, par Matthieu

Publiée le 15/09/2011

Le square Bolivar

 Il n’a pas changé, ce square, depuis 1900 !

Le square Bolivar est un lieu typique d’un Paris insolite, que l’on découvre par hasard, au cours d’une promenade. Dès qu’on y pénètre on se sent hors du brouhaha environnant, dans une atmosphère à part. Son nom vient de l’avenue Simon Bolivar, sur laquelle il est ouvert à la circulation à sa base. Il débouche de l’autre côté sur la rue Clavel via une issue qui n’est praticable qu’à pied ou en deux-roues.

Construit en 1902, ce square est atypique puisqu’il est entouré de bâtiments formant le dessin d’une flèche vu du ciel. Une autre place parisienne est dessinée de la même manière, c’est la superbe place Dauphine (voir photos). De nombreuses places de parkings l’ont longtemps défiguré, mais sa réfection en 2006 a limité le nombre d’emplacements pour privilégier l’espace, le silence et le petit parc central.

Qui était Simon Bolivar ?

Simon Bolivar, surnommé le Libertador est un général et homme politique sud-américain ,né en1783 à Caracas au Venezuela, et mort en 1830 à Santa Marta en Colombie. Anti-impérialiste et nationaliste, il est une figure emblématique, avec l'Argentin José de San Martín de l'émancipation des colonies espagnoles d'Amérique du Sud dès 1813. Il participa de manière décisive à l'indépendance des actuels Bolivie, Colombie, Équateur, Panamá, Pérou et Venezuela. Bolivar participa également à la création de la Grande-Colombie, dont il souhaitait qu'elle devînt une grande confédération politique et militaire regroupant l'ensemble de l'Amérique latine, et dont il fut le premier Président.

Le titre honorifique de Libertador lui fut d'abord accordé par le Cabildo de Mérida, au Venezuela, puis ratifié à Caracas (1813), et reste aujourd'hui encore associé à son nom. Bolívar rencontra tant d'obstacles pour mener à bien ses projets qu'il en arriva à s'appeler lui-même « l'homme des difficultés », dans une lettre adressée au général Francisco de Paula Santander en 1825.

Figure majeure de l'histoire universelle, Bolívar est aujourd'hui une icône politique et militaire dans de nombreux pays d'Amérique latine et dans le monde entier.

Pour l’anecdote :

Du fait de la présence des studios Gaumont rue du plateau, le quartier a longtemps été le lieu privilégié de tournage de films de cinéma. Vous reconnaîtrez peut-être le square dans le film Le rouge est mis, de Gilles Grangier, avec Jean Gabin, Lino Ventura, Jean-Pierre Mocky …

En effet, la scène finale est entièrement tournée au n°5 du square Bolivar, chez Hélène, la belle Annie Girardot.

 

Nous nous retrouvons dans 15 jours pour l'histoire d'une autre rue de notre cher quartier.

 

Bien à vous tous,

 

Matthieu Dabouis

Notre actualité