Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Bolivar Jourdain, Agence immobilière PARIS 75019

L'actualité de CENTURY 21 Bolivar Jourdain

Aujourd'hui, Alexandra nous raconte l'histoire de la rue Clavel

Publiée le 11/05/2011

Située entre la rue Fessart et la rue de Belleville, la rue Clavel n’a pas toujours porté ce nom. Créée avant 1730, elle n’était alors qu’un chemin menant à des terrains agricoles et des moulins. Ce chemin fut successivement appelé « chemin des meuniers » puis « chemin des moulins », car il menait aux deux moulins de la butte de Chaumont (moulin du Coq et moulin des Bruyères). Le CHEMIN des moulins devient RUE des moulins en 1812.

La rue des Moulins change de dénomination en 1868, pour prendre son nom actuel : rue Clavel. Son nom lui est donné en l’honneur du Général de Brigade Pierre Clavel (1773-1843), qui a défendu Belleville contre les Austro-Russes le 30 mars 1814 lors de la Campagne de France (fin de la guerre liée à la sixième coalition). A l’époque, Napoléon Ier tentait d’éviter l’invasion de la France par les troupes coalisées (Russie, Prusse, Royaume Uni, Suède, Autriche et plusieurs Etats Allemands) et de conserver son trône ! Néanmoins, il abdiquera à Fontainebleau le 6 avril 1914…

Pendant tout le XIXème siècle, la rue Clavel a accueilli de nombreuses fabriques, notamment pour travailler la corne des bovins.  Le 19ème arrondissement de Paris était à cette époque l’arrondissement des abattoirs de la Villette, et les cornes étaient notamment utilisées pour la fabrication de peignes et de cornes à chaussures. Aujourd’hui encore, nous pouvons admirer au numéro 35 de la rue l’enseigne en mosaïque indiquant la fabrication de peignes par l’entreprise MERMET.

Idéalement desservie par les transports, et proche de toutes commodités, la rue Clavel est aujourd’hui une rue très riche, de par les différents services que nous pouvons y trouver. La grande poste, située au N°8, est l’unique bureau pour les habitants du secteur Pyrénées-Belleville ! Chacun est assuré d’y retrouver une connaissance, un voisin, ou un ami ! De l’autre côté de la rue, le Théatre Clavel vous propose régulièrement des ateliers et des stages, et bien entendu des spectacles ! Vous retrouverez sur scène aussi bien des pièces, que des one man show, ou encore des chanteurs ! Si l’on continu de remonter la rue, nous découvrons, cachée derrière le N°20, la société ALTO MUSIQUE. Depuis près de 20 ans, Alto Musique s’est imposé comme spécialiste de la fabrication des instruments à vent et est devenu l’un des plus importants distributeurs français. Vous y rencontrerez des spécialistes qui vous feront essayer les instruments et qui vous guideront dans votre choix !

Toujours dans la continuité de la rue, nous découvrons le centre d’animation Clavel. Bien que proposant des activités telles que la danse et la musique, il met un point d’honneur à développer les arts plastiques, notamment la sculpture, la restauration de tableaux, la gravure… Et les salles, situées en rez-de-chaussée, sont accessibles aux personnes handicapées. Des activités sportives sont également proposées gratuitement toute la semaine aux jeunes du quartier ! Si vous vous baladez du côté de la rue Fessart, vous ne pourrez pas le manquer : des fruits et légumes de saisons sont en train d’y pousser, au pied de la fresque murale géante !

 

 

 

 

 

 En haut du joli square Bolivar, la rue Clavel, au XIXème siècle.

 

Notre actualité