Bienvenue chez CENTURY 21 Bolivar Jourdain, Agence immobilière PARIS 75019

Paris 19e : tout savoir sur la Saison 3 des Parisculteurs

Publiée le 14/02/2020

 

  • Région : Île-de-France

  • Population : 186 393 habitants dans le 19e (2 190 327 pour tout Paris)

  • Propriétaires : 28,3 % dans le 19e (moyenne de 33,1 % dans tout Paris)

(source : Insee 2016)

 

Lorsqu’en 2014, le projet Parisculteurs fait le pari fou de végétaliser la capitale, qui se concrétise en 2016, avec la première charte Objectif 100 hectares, cela semblait une utopie. Pourtant, le projet d’un Paris vert pousse dans tous les arrondissements. Zoom sur Parisculteurs dans le dix-neuvième arrondissement, avec l’équipe de votre agence CENTURY 21 Bolivar Jourdain. 

Paris : Parisculteurs, la saison 3

Depuis 2019, le projet Parisculteurs est entré dans sa troisième saison. Une saison qui a sélectionné des projets autour des immeubles : sur les toits, dans les sous-sols, dans les jardins… Des projets qui font écho aux demandes de plus en plus pressantes des consommateurs en quête d'une nourriture saine, composée de produits de saison cultivés près de chez eux, selon des principes de respect de l’environnement et de la biodiversité, avec pour mots d’ordre : zéro plastique, zéro phyto et 100 % sain. Parisculteurs est également porteur d’une dimension sociale, avec des créations d’emploi, dont certains emplois d'insertion.

Les Parisculteurs saison 3 produiront sur 21 sites : 92 tonnes de fruits et légumes ; 271 tonnes de champignons ; 180 000 fleurs coupées ; 315 pieds de houblon ; 1 tonne de micropousses ; 4,2 tonnes d’aromates ; 1,2 tonne de spiruline et 3 ruchers.

Paris 19e : ses projets Parisculteurs saison 3 

Paris 19 - 75019 - Parisculteur saison 3 Résidence Bollaert La CavernePour la Saison 3, le dix-neuvième arrondissement de la capitale a été retenu pour deux sites : la résidence Émile Bollaert et la cité des Sciences et de l’Industrie.

  • la résidence Émile Bollaert dispose de 4 500 m² en souterrain. Parfait pour cultiver... des champignons de Paris, sur 2 000 m² ! Le projet prévoit également 350 m² de culture de champignons exotiques et une plateforme logistique réservée aux agriculteurs d'Île-de-France afin qu’ils puissent commercialiser leurs produits auprès des Parisiens (illustration copyright : Cycloponics).

  • la cité des Sciences et de l’Industrie offre une superficie de 1 200 m² en toiture, idéale pour une agriculture urbaine. En effet, le site est bien ensoleillé et cette toiture du bâtiment Sadi Carnot offre des portances importantes de 900 kg/m². Ce site sera exploité par Néopokli qui y cultivera de la spiruline. La spiruline est une microalgue, consommée essentiellement en complément alimentaire. Outre sa culture à des fins alimentaires, la spiruline contribuera à lutter efficacement contre la pollution atmosphérique, en captant le CO2 environnant.

Paris 75019 : retour sur les projets Parisculteurs saisons 1 et 2

Lors des deux précédentes saisons, le dix-neuvième avait déjà accueilli des réalisations des Parisculteurs sur plusieurs sites.

  • 2 sites lors de la saison 1 - Le collège Pailleron abrite un potager productif en bacs complété de la transformation de la production par les élèves de SEGPA. La production annuelle est de 1 800 unités de légumes feuilles, fabacées (légumineuses), légumes fruits, petits fruitiers, fleurs, pleurotes, ainsi que de 15 kg de miel. Paris Villette héberge un jardin partagé en bacs à destination des résidents qui cultivent des espèces potagères, fruitières, ornementales, aromatiques et céréalières, dans la cour intérieure sur 800 m² et sur le toit-terrasse d'environ 300 m².

  • 3 sites lors de la saison 2 - Le centre paris Anim Mathis accueille, sur sa toiture de 530 m² une pépinière associative qui produit plusieurs milliers de plants chaque année, par culture hydroponique. L’hôpital universitaire Robert Debré développe sur 4 400 m² de toitures-terrasses réparties sur 6 espaces, une ferme florale urbaine. Des variétés régionales et de saison, qui ne supportent pas le transport sont transformées en bouquets de saison vendus aux familles des patients et aux fleuristes du quartier. La résidence Mathis propose 3 600 m², dont 2 000 m² en sous-sol. Au programme : une ferme souterraine qui cultive des champignons de Paris et des endives, ainsi qu'un jardin co-construit avec les locataires de la résidence.

 

Il y a mille et une raisons de vouloir acheter un bien immobilier : devenir propriétaire de sa résidence principale, s’agrandir en même temps que la famille, faire un placement défiscalisé, préparer sa retraite, loger un parent, investir pour se constituer des revenus locatifs, s’offrir une résidence secondaire, créer son entreprise… Mais quelle que soit votre motivation, seuls de bons conseils vous permettront de concrétiser sereinement votre projet immobilier. Alors pour trouver l’appartement, la maison, le local commercial ou le bien atypique qui vous correspond, poussez la porte de votre agence CENTURY 21 Bolivar Jourdain, 36 avenue Simon Bolivar. Ses conseillers, qui connaissent parfaitement le dix-neuvième, vous présenteront ses atouts et ses projets urbains. Et bien sûr, découvrez ce que la ville offre à ses habitants en explorant le site Internet de la mairie du dix-neuvième arrondissement. À bientôt.

Parlons de vous, parlons biens.

Notre actualité